Le Samedi 22 septembre 2018 - 12:33

Euthanasie : ces Français qui vont mourir en Belgique - France TV

[VIDÉO] Faut-il une nouvelle loi ? De nombreux Français considèrent que la loi Leonetti est insuffisante.

Sylvie Chavoutier habite à la Baule (Loiret). Elle a fait le déplacement à Bruxelles (Belgique) pour une consultation exceptionnelle. À 71 ans, elle est encore en bonne santé, mais préfère anticiper des jours plus difficiles. "Si demain on m'annonce que j'ai une maladie incurable, je souhaiterais une euthanasie le plus vite possible", explique-t-elle alors. Elle s'est décidée à ouvrir un dossier après avoir vu sa tante de 101 ans, mourir dans des souffrances interminables.

La Belgique s'agace de devenir le mouroir de l'Europe

Comme cette retraitée, de nombreux Français se tournent vers la Belgique pour chercher ce qu'on leur interdit en France. "Il y a des demandes tous les jours de personnes qui veulent ouvrir un dossier (...) on est inondé de demandes", témoigne le docteur Yves de Locht. La procédure est très encadrée : la demande doit être répétée par le patient de manière consciente, il doit être atteint d'une affection grave et incurable et subir des souffrances physiques ou psychiques inapaisables. La Belgique s'agace de devenir le mouroir de l'Europe et espère voir ses voisins légiférer. Pour l'instant, la Belgique, la Suisse, les Pays-Bas et le Luxembourg sont les seuls pays à autoriser l'euthanasie ou le suicide assisté.

Le site de France TV

- À DÉCOUVRIR -
Fin de Vie. Rouen : une femme de 59 ans soupçonnée d'euthanasie sur sa mère malade - France TV

Une femme de 59 ans a été placée en garde à vue pour homicide volontaire […]

Demande de documentation
S'enregistrer
S’inscrire à la newsletter
Nous souhaitons utiliser les données à caractère personnel que vous nous fournissez via cette inscription, notamment pour vous envoyer notre newsletter. Lisez notre politique de confidentialité pour connaître l’ensemble des informations sur notre usage de vos données à caractère personnel.
}