Le Journal de l'ADMD

Journal n°142 de l'ADMD - Octobre 2017

Edito […]

C'est une grande fierté pour moi d’avoir été élu président de notre association. Je reçois ce vote comme un vote d’adhésion : en effet, plusieurs listes étaient en présence, deux candidatures individuelles également, une campagne s’est tenue (avec des arguments polémiques, souvent mensongers, qui font du mal aux femmes et aux hommes mais aussi à notre association… mais laissons cette vilénie de côté…). Le choix très majoritaire des adhérents de notre association de voter pour huit des douze candidats de la liste que je conduisais et de me placer en première position des vingt-quatre candidats, m’honore et, surtout, m’oblige.
Ce choix qui fut celui de l’assemblée générale de nos adhérents est le choix d’une ADMD résolument tournée vers l’avenir, avec un conseil d’administration intergénérationnel composé de personnes dotées d’une forte expérience associative, de jeunes gens très engagés en faveur de la liberté – pour la première fois trois membres des Jeunes ADMD ont été élus – de médecins, de professionnels.

Journal n°141 de l'ADMD - Juin 2017

Edito […]

Jamais le turn over ne fut si important. Nous pouvons espérer – et les Français avec nous – que ces nouveaux parlementaires, moins pétris d’habitudes et des jeux d’appareils, presque à parité hommes/femmes, plus modernes, moins dociles sans doute, seront aussi plus à l’écoute de la demande d’ultime liberté exprimée sans relâche par nos concitoyens.

Rappelons que selon le sondage Ifop de mars 2017, 90% des Français sont favorables à la légalisation du suicide assisté (91% chez les électeurs d’Emmanuel Macron) et 95% à la légalisation de l’euthanasie (96% des électeurs d’Emmanuel Macron). Qui sait si ce quinquennat ne verra pas la satisfaction de la revendication portée par l’ADMD depuis sa création en 1980 ?

Excercice 2016

Edito […]

En 2016, notre association a été, une fois de plus, très mobilisée grâce à ses délégués et à ses militants. Les actions de terrain que nous avons lancées – tractages sur les marchés, célébrations du 2 novembre, Journée mondiale pour le droit de mourir dans la dignité, pique-niques conviviaux, manifestations contre la loi - ont été très nombreuses. Tout comme notre présence sur les réseaux sociaux qui s’est particulièrement développée durant cet exercice.

2016, c’est aussi une nouvelle loi Leonetti – la troisième en 10 ans ! – une nouvelle loi qui ne place pas le patient au cœur de la décision,une nouvelle loi faite par un médecin pour protéger les médecins.
L’année 2016 – nous nous y attendions – s’ouvre par la promulgation le 2 février de la 3e loi Leonetti, une loi qui ne permet toujours pas le respect total du choix des personnes lorsque la vie n’est plus que de la survie.

Demande de documentation
S'enregistrer
S’inscrire à la newsletter