Le Journal de l'ADMD

JOURNAL N°150 de l'ADMD - JUIN 2020

Edito […]

Je ne peux pas débuter cet éditorial sans être en pensée, d’abord avec toutes celles et tous ceux qui, d’une façon ou d’une autre, ont souffert durant la très difficile période que nous avons traversée au printemps ; et bien sûr, avec nos proches qui ont succombé. Ils savent ma compassion et ma solidarité. Ensuite, avec toutes celles et tous ceux qui, en prenant des risques, ont poursuivi leur mission au service du public, et notamment les personnels soignants. Dans notre association, je voulais remercier nos salariés, nos bénévoles, nos délégués qui sont restés à l’écoute de nos adhérents.
Il est encore trop tôt pour tirer les leçons de la très récente crise sanitaire au regard de la loi française sur la fin de vie, la loi du 2 février 2016 dite Claeys-Leonetti, mais il est absolument certain que cette crise, inédite, a souligné les carences de la loi française sur la fin de vie, ainsi que de la prise en charge dans les hôpitaux et les Ehpad, malgré l’extraordinaire investissement humain des personnels.
Depuis le 17 mars, notre association a été dans l’impossibilité de réunir ses adhérents, de communiquer fréquemment avec celles et ceux qui, éloignés de l’informatique, n’ont pas ou pas aisément accès à Internet. Ceux-là se sont probablement sentis isolés, délaissés. J’en suis désolé, et c’est pourquoi j’ai souhaité écrire personnellement à chacun d’entre vous durant ce confinement.

JOURNAL N°149 de l'ADMD - FÉVRIER 2020

Edito […]

Le début de cette année a été marqué par l’affaire dite des médecins de Seine- Maritime, deux médecins mis en examen pour avoir aidé des patients à mourir à domicile, dans le cadre d’une sédation et avec du midazolam, produit réservé aux pharmacies hospitalières. Rappelons que ces deux médecins ont déclaré ne pas pratiquer d’euthanasies et souhaitaient uniquement soulager les douleurs de leurs patients.
Après l’émoi provoqué dans la population et, notamment, chez beaucoup de soignants, la Haute Autorité de Santé, le 11 février dernier, a recommandé à la ministre de la santé – qui a indiqué y être favorable – de faciliter l’accès au midazolam pour les médecins libéraux. Mais voilà...
Ne nous y trompons pas. La sédation, qu’elle soit pratiquée à l’hôpital ou à domicile, reste toujours aussi cruelle, aussi hypocrite et longue.

JOURNAL N°148 de l'ADMD - SEPTEMBRE 2019

Edito […]

Notre 39e assemblée générale s’est tenue à Vannes, le 14 septembre dernier, à l’initiative de notre déléguée pour le Morbihan, Renée Jeanjean et de son délégué adjoint de mari, Bernard. Nous devons leur adresser des remerciements chaleureux. Grâce à eux, aux bénévoles de la délégation et aux salariés du siège, nous avons connu un moment utile de travail et d’information. Même le grand soleil breton a fait de cette journée une belle réussite.

Un temps de travail, avec la réunion statutaire du samedi matin qui a permis au président de l’ADMD que je suis, au secrétaire général, à la trésorière de présenter leurs rapports pour l’exercice 2018. Des rapports très satisfaisants, tant sur le plan de notre organisation, que sur le plan de notre activité, que sur le plan de nos finances. Oui, notre association est une association en bonne santé, qui joue pleinement son rôle tant de lobbying que de solidarité et d’écoute.

Demande de documentation
S'enregistrer
S’inscrire à la newsletter
Nous souhaitons utiliser les données à caractère personnel que vous nous fournissez via cette inscription, notamment pour vous envoyer notre newsletter. Lisez notre politique de confidentialité pour connaître l’ensemble des informations sur notre usage de vos données à caractère personnel.