En cas de non-respect de vos droits, l’un de nos conseillers est à votre disposition si nécessaire.

Body

En effet, si la loi nous interdit de procurer une aide à mourir, nous sommes néanmoins à votre disposition et à celle de vos proches, en cas de douleurs et/ou de situations intolérables, pour demander à l’un de nos médecins-conseillers ou à l'un de nos infirmiers-conseillers de prendre contact avec votre médecin personnel ou celui du service hospitalier afin d’apprécier votre état de santé et les solutions à trouver. Pour saisir l’un de nos médecins-conseillers ou l'un de nos infirmiers-conseillers, il convient que vous-même, ou votre personne de confiance (ou à défaut votre famille), contactiez notre ligne Admd-Ecoute au 01 48 00 04 92 pour préciser les difficultés que vous rencontrez à être entendu par le corps médical.

N’oubliez pas, lorsque vous appelez, de vous munir de votre numéro d’adhérent que vous trouvez sur le deuxième volet de votre carte d’adhérent.

- LES NEWS -
ADMD - France
25 septembre
@ADMDFRANCE

Retour sur notre 42e Assemblée générale à #Rouen dans le JT du soir de @f3normandie.

ADMD - France
25 septembre
@ADMDFRANCE

Témoignage : Marie-Josée a bénéficié de l'aide active à mourir en Suisse. "Elle était sereine."

ADMD - France
23 septembre, 10:56

Merci au docteur Anne Vivien, notre vice-présidente, pour avoir défendu la légalisation de l’aide active à mourir sur la Radio Notre Dame.

ADMD - France
16 septembre, 08:01

Suicide assisté : Sophie vient d'accompagner son amie, atteinte d'un cancer incurable, en Suisse.

Demande de documentation
S’inscrire à la newsletter
Nous souhaitons utiliser les données à caractère personnel que vous nous fournissez via cette inscription, notamment pour vous envoyer notre newsletter. Lisez notre politique de confidentialité pour connaître l’ensemble des informations sur notre usage de vos données à caractère personnel.