En cas de non-respect de vos droits, l’un de nos conseillers est à votre disposition si nécessaire.

Body

En effet, si la loi nous interdit de procurer une aide à mourir, nous sommes néanmoins à votre disposition et à celle de vos proches, en cas de douleurs et/ou de situations intolérables, pour demander à l’un de nos médecins-conseillers ou à l'un de nos infirmiers-conseillers de prendre contact avec votre médecin personnel ou celui du service hospitalier afin d’apprécier votre état de santé et les solutions à trouver. Pour saisir l’un de nos médecins-conseillers ou l'un de nos infirmiers-conseillers, il convient que vous-même, ou votre personne de confiance (ou à défaut votre famille), contactiez notre service Admd-Ecoute au 01 48 00 04 92 pour préciser les difficultés que vous rencontrez à être entendu par le corps médical.

N’oubliez pas, lorsque vous appelez, de vous munir de votre numéro d’adhérent que vous trouvez sur le deuxième volet de votre carte d’adhérent.

- LES NEWS -
ADMD - France
13 juin
@ADMDFRANCE
#FindeVie : "Ma mère nous a fait promettre de militer pour le droit de mourir dans la dignité." #Agonie Vite une loi de liberté ! Une loi qui donne le choix de l'#euthanasie.
ADMD - France
13 juin
@ADMDFRANCE

Et si la dépénalisation de l’#euthanasie venait du @Conseil_Etat ? Tout savoir, tout comprendre de notre recours administratif.

ADMD - France
13 juin, 17:45

Notre association s’adresse au Conseil d’État pour faire reconnaître, en France, l’aide active à mourir !

ADMD - France
13 juin, 17:41

"J'ai adhéré à l'ADMD parce que depuis très longtemps je pense que chacun doit être libre de mettre un terme à sa propre existence."

Demande de documentation
S’inscrire à la newsletter
Nous souhaitons utiliser les données à caractère personnel que vous nous fournissez via cette inscription, notamment pour vous envoyer notre newsletter. Lisez notre politique de confidentialité pour connaître l’ensemble des informations sur notre usage de vos données à caractère personnel.