Le Jeudi 27 septembre 2018 - 20:06

Les mensonges d'Agnès Buzyn sur la pratique de l'euthanasie en Belgique... - TV5 Monde

[VIDÉO] Le modèle belge qui est cité en exemple est, parfois, caricaturé.

 

La ministre française de la santé, Agnès Buzyn, s'est exprimée à plusieurs reprises ces derniers jours sur le thème de l'euthanasie. Sur France Info, elle s'inquiétait des dérives de la loi sur la fin de vie en Belgique :

"N'importe qui en Belgique qui demande à mourir, s'il le demande 3 fois, peut accéder à l'euthanasie, même s'il n'est pas malade, ou s'il n'a pas une pathologie incurable, s'il est simplement âgé, décide de mourir à l'âge de 77 ans, il a le droit de mourir."

En écoutant ces propos, on croit comprendre qu'une simple demande un peu insistante permet d'obtenir le droit de mourir en Belgique. La ministre a tenu des déclarations similaires dans le journal Le Parisien-Aujourd'hui en France :

"Que n'importe quel Français bien portant puisse dire "je veux mourir" et "je demande qu'on puisse m'euthanasier" ? Ça c'est la loi belge. Mais on constate des dérives."

Ces propos ont suscité l'indignation en Belgique car la loi ne dit pas du tout ça.

Pour aller plus loin

Prendre connaissance de la législation belge

Le site de TV5 Monde

- À DÉCOUVRIR -
Euthanasie : « Ce n'est pas la vie que j'abrège, c'est l'agonie. » - France 5

[VIDÉO] Yves de Locht, médecin belge, pratique des euthanasies sur des malades français.

Demande de documentation
S'enregistrer
S’inscrire à la newsletter
Nous souhaitons utiliser les données à caractère personnel que vous nous fournissez via cette inscription, notamment pour vous envoyer notre newsletter. Lisez notre politique de confidentialité pour connaître l’ensemble des informations sur notre usage de vos données à caractère personnel.