La fin de vie libre progresse dans le monde...

Le Mardi 9 novembre 2021 - 14:15

ADMD

La législation autorisant le décès médicalement assisté a été votée au Parlement en 2020. Néanmoins, le législateur a souhaité retarder son entrée en vigueur jusqu’à ce que les électeurs puissent s’exprimer sur le sujet via un referendum. Ce qui fut fait le 17 octobre 2020, avec un vote positif de 65,2%.

Conformément à cette loi, un adulte sain d’esprit souffrant d’une maladie incurable susceptible de causer sa mort sous six mois et dont la souffrance est insupportable pourra demander une dose médicamenteuse létale. La requête doit être signée par le médecin du patient et un docteur indépendant, un psychiatre devant être consulté si un doute existe quant à la capacité de la personne à prendre cette décision en conscience.

La loi est officiellement entrée en vigueur en novembre 2021.

PhL

- À DÉCOUVRIR -
Le Portugal arrive au bout du processus de légalisation de l’aide active à mourir…

La liberté en fin de vie...

Lire la suite
Demande de documentation
S’inscrire à la newsletter
Nous souhaitons utiliser les données à caractère personnel que vous nous fournissez via cette inscription, notamment pour vous envoyer notre newsletter. Lisez notre politique de confidentialité pour connaître l’ensemble des informations sur notre usage de vos données à caractère personnel.