Décision historique en Autriche !

Le Lundi 14 décembre 2020 - 09:04

p

« La décision de se suicider en pleine conscience doit être respectée par le législateur », a déclaré devant des journalistes le président de la Cour constitutionnelle autrichienne, Christoph Grabenwarter. Et ceci, dès lors que la décision a été prise librement et en dehors de toute influence.

Cette décision historique, dans un pays fortement marqué de l’empreinte de la religion catholique, devra conduire au vote d’un texte de loi de dépénalisation du suicide assisté avant 2022.

Le gouvernement de coalition réunissant les conservateurs et les Verts avait plaidé le maintien de la législation actuelle qui pénalise le suicide assisté et le punit d’une peine allant jusqu’à 5 ans de prison, en évoquant « les abus potentiels d’un régime libéralisé de suicide assisté. »

Mais la Cour constitutionnelle autrichienne a donné raison aux requérants – un médecin et deux personnes atteintes de maladies incurables – qui réclamaient en justice une aide médicale à mourir et a ordonné que cette liberté devienne effective avant le 31 décembre 2021. Au nom de la liberté religieuse…

PhL

- À DÉCOUVRIR -
Les Etats-Unis d'Amérique et le suicide assisté

Une pratique bien différente de la pratique suisse...

Lire la suite
Demande de documentation
S’inscrire à la newsletter
Nous souhaitons utiliser les données à caractère personnel que vous nous fournissez via cette inscription, notamment pour vous envoyer notre newsletter. Lisez notre politique de confidentialité pour connaître l’ensemble des informations sur notre usage de vos données à caractère personnel.