Mobilisation !
Recevez notre documentation.

“Il n’y a pas de principe supérieur dans notre République qui oblige les patients en fin de vie à vivre leurs souffrances jusqu’au bout.”

L’Association pour le Droit de Mourir dans la Dignité milite pour que chaque Française et chaque Français puisse choisir les conditions de sa propre fin de vie.

Rejoindre l'ADMD

Adhérer à l’ADMD est, aujourd’hui, la meilleure possibilité de garantir votre parcours de fin de vie, d’échapper aux souffrances inutiles.

j’adhère pour la première fois

Renouveler

Être membre de l’ADMD est, aujourd'hui, la meilleure possibilité de garantir votre parcours de fin de vie, d'échapper aux souffrances inutiles.

Je renouvelle mon adhésion
Demande de documentation
S'enregistrer
S’inscrire à la newsletter
Nous souhaitons utiliser les données à caractère personnel que vous nous fournissez via cette inscription, notamment pour vous envoyer notre newsletter. Lisez notre politique de confidentialité pour connaître l’ensemble des informations sur notre usage de vos données à caractère personnel.

Nos dernières actualités

  • Médias
  • Décryptages
  • Témoignages
  • Communiqués
  • Sondages

Témoignage: Colette aurait voulu qu'on aide son fils à partir sereinement ! - France Bleu

Un cri de désespoir pour dénoncer la loi sur la fin de vie […]

40e assemblée générale de l'ADMD - France 3 Bourgogne

[VIDÉO] Droit de mourir dans la dignité : une question de liberté qui doit avancer dans notre pays.

Fin de vie : le dijonnais Alain Cocq déclare à nouveau renoncer à ses soins - France 3 Bourgogne

Déclaration faite lors de la 40e assemblée générale de l'ADMD […]

13e Journée mondiale pour le droit de mourir dans la dignité

Plus de 100 manifestations en France !

40e Assemblée générale de l'ADMD - Dijon - 10 octobre 2020

(Re)voir la réunion publique de la 40e assemblée générale de l'Association pour le Droit de Mourir dans la Dignité, à Dijon.

Le cas d’Alain Cocq révèle les insuffisances de la loi actuelle sur la fin de vie

Notre analyse.

COVID-19 : à propos de la sédation profonde et continue

Article L. 1110-5-2 du code de la santé publique.

Fin de vie : sédation en France versus sédation en Belgique

Pour bien distinguer la pratique française et la pratique belge. 

Directives anticipées et désignation de personne de confiance : deux moyens de réaffirmer vos volontés en fin de vie

Comment faire respecter ses souhaits ?

71% des médecins favorables à la légalisation de l’euthanasie ou au suicide médicalement assisté

L’éthique médicale en France : résultats de l’enquête Medscape.

96% des Français sont favorables à l'euthanasie

Une large majorité de Français est favorable à la légalisation de l'euthanasie. 

89% des Français sont favorables à la légalisation du suicide assisté et/ou de l'euthanasie.

Un sondage révèle qu’une majorité de Français est favorable à une évolution des lois de bioéthique […]

"Je suis infirmier et je rejoins l'Association pour le Droit de Mourir dans la Dignité."

Damien, infirmier de 33 ans vient de rejoindre notre combat.

"J'ai adhéré à l'Association pour le Droit de Mourir dans la Dignité car je suis révolté par la loi sur la fin de vie."

Prise de position.

Fin de vie : "Ma maman ne méritait pas cette agonie inutile et monstrueuse..."

J'ai adhéré à l'ADMD suite à la fin de vie de ma mère.

Réseaux sociaux

ADMD - France
23 octobre, 19:28

Manque 500 signataires !  Bientôt 70.000 signatures pour notre pétition en faveur du droit de mourir dans la dignité.
Vous nous aidez ? Merci.

Recevez votre dossier d'adhérent à l'ADMD

Adhérer à l'ADMD est aujourd’hui le meilleur moyen de garantir son propre parcours de fin de vie.

ADMD - France
23 octobre
@ADMDFRANCE

Je suis un militant. J’en ai parlé à @EmmanuelMacron
: il faut une grande loi sur l’#euthanasie comme en Belgique et aux #PaysBas." #ProChoix
Merci à @BertrandDelanoe
 

ADMD - France
23 octobre
@ADMDFRANCE

Le 2 novembre sera la 13e Journée mondiale pour le droit de mourir dans la dignité
Une Journée pour dénoncer le manque d'unités de #SoinsPalliatifs
Une Journée pour revendiquer la légalisation de l'aide active à mourir