La voie juridique...

Body

Le code pénal français ne traite pas de la question de l’euthanasie. Le législateur n’a, en effet, jamais souhaité spécifiquement condamner l’euthanasie médicale… Par ailleurs, le suicide n’est plus une infraction pénale depuis 1791. La complicité de suicide ou l’assistance au suicide ne constituent pas non plus des actes récriminés par le droit pénal français.
Le seul élément en droit dont dispose les opposants à l’aide active à mourir (réclamée pourtant par la majorité des Français, par la majorité des médecins et par la majorité des députés) est l’article R.4127-38 alinéa 2 du code de la santé publique, qui prescrit : « Il [le médecin] n’a pas le droit de provoquer délibérément la mort. » Ces quelques mots fondent l’interdiction de l’euthanasie et du suicide médicalement assisté…

Fiche n°1 : Article R.4127-38 alinéa 2 du code de la santé publique : « le médecin n’a pas le droit de provoquer délibérément la mort »

Fiche n°2 : L’ADMD conteste cet article et forme un recours administratif

Fiche n°3 : L’article R.4127-38 alinéa 2 a été pris par une autorité incompétente

Fiche n°4 : L’article R.4127-38 alinéa 2 est incompatible avec le droit médical français actuel relatif à la fin de vie

Fiche n°5 : L’article R.4127-38 alinéa 2 est incompatible avec le droit médical français actuel relatif à la démocratie sanitaire

Fiche n°6 : L’article R.4127-38 alinéa 2 est incompatible avec l’article 2 de la Convention européenne des droits de l’Homme relatif au droit à la vie

Fiche n°7 : L’article R.4127-38 alinéa 2 est incompatible avec l’article 3 de la Convention européenne des droits de l’Homme sur les traitements inhumains et dégradants

Fiche n°8 : L’article R.4127-38 alinéa 2 est incompatible avec l’article 7 de la Convention européenne des droits de l’Homme sur la légalité des délits et des peines

Fiche n°9 : L’article R.4127-38 alinéa 2 est incompatible avec l’article 8 de la Convention européenne des droits de l’Homme sur le respect de la vie privée

Fiche n°10 : L’article R.4127-38 alinéa 2 est incompatible avec l’article 14 de la Convention européenne des droits de l’Homme sur la non-discrimination
 

- LES NEWS -
ADMD - France
24 novembre
@ADMDFRANCE

#FindeVie : la lettre de Macron à Guy, parti mourir en Belgique.

ADMD - France
24 novembre
@ADMDFRANCE

Merci pour ces mots en faveur de la Liberté. Faustine Bollaert : "Je suis pour le droit de choisir la #FindeVie."

ADMD - France
24 novembre, 16:00

Un grand merci à nos bénévoles présents à la clinique du Renaison pour la Journée droits des patients.

ADMD - France
13 novembre, 16:47

Le plaidoyer de Pierre Juston notre administrateur, en faveur du droit de mourir dans la dignité.

Demande de documentation
S’inscrire à la newsletter
Nous souhaitons utiliser les données à caractère personnel que vous nous fournissez via cette inscription, notamment pour vous envoyer notre newsletter. Lisez notre politique de confidentialité pour connaître l’ensemble des informations sur notre usage de vos données à caractère personnel.