Le Vendredi 18 janvier 2019 - 09:32

Le Mans. Mourir dans la dignité : «Il faut informer» - Le Maine Libre

Rémi Marchand, 26 ans, est le nouveau délégué pour la Sarthe. Il fait le point sur les combats de l'association […]

u

 

Le Maine Libre : Quels sont les objectifs de l'association pour 2019 ?

Rémi Marchand : "Nous allons une nouvelle fois rencontrer les députés avec une proposition de loi que l'association nationale a rédigée visant à légaliser l'euthanasie, le suicide assisté et l'accès universel aux soins palliatifs."


Selon vous, la loi Claeys-Leonetti- ne va pas assez loin ?

    "En effet, on ne prend pas assez en compte la volonté du patient. Par exemple les directives anticipées peuvent à l'heure actuelle être encore considérées comme « inappropriées » par l'équipe médicale. Nous sommes très en retard par rapport à un pays comme la Belgique. Il y a un manque de courage des politiques. En France, il y a un gros problème d'information concernant cette loi. Selon un sondage commandé par « La Croix », 89 % des gens sont pour avoir le choix concernant leur fin de vie. Or, seulement 1 % des gens sont au courant qu'ils peuvent rédiger des directives anticipées. Le combat de l'ADMD est précisément d'informer que chacun peut choisir sa fin de vie."

L'interview complète est à lire dans « Le Maine Libre » le jeudi 17 janvier.

Un journal à lire en version numérique en cliquant ici.

- À DÉCOUVRIR -
Euthanasie : «Nous lui avons demandé de l'accompagner dans la mort» - La Nouvelle République

Le débat sur l'euthanasie s'est relancé en Occitanie […]

Demande de documentation
S'enregistrer
S’inscrire à la newsletter
Nous souhaitons utiliser les données à caractère personnel que vous nous fournissez via cette inscription, notamment pour vous envoyer notre newsletter. Lisez notre politique de confidentialité pour connaître l’ensemble des informations sur notre usage de vos données à caractère personnel.