Le Vendredi 14 juin 2019 - 09:48

Le Maine légalise le suicide médicalement assisté - La Presse

Le Maine est devenu le huitième État américain à légaliser le suicide médicalement assisté […]

ADMD

Les gens en phase terminale auront maintenant le droit de mettre fin à leurs jours avec des médicaments prescrits.

La gouverneure démocrate Janet Mills, qui se disait incertaine par rapport à ce projet de loi, l'a finalement signé mercredi.

Elle a dit espérer que cette loi soit utilisée « avec parcimonie ».

L'Oregon avait été le premier État à légaliser une telle pratique en 1997, et il a fallu plus de dix ans au deuxième État, celui de Washington, pour faire de même. Bien que controversé, le suicide médicalement assisté gagne de plus en plus d'appuis aux États-Unis et cette année, au moins 18 États ont envisagé de telles mesures.

Le projet de loi du Maine permettra aux médecins de prescrire une dose mortelle de médicaments aux personnes en phase terminale. Il déclare que l'obtention ou l'administration de médicaments mettant fin à la vie n'est pas un suicide en vertu de la loi de l'État, légalisant ainsi la pratique souvent appelée suicide médicalement assisté.

La proposition avait été rejetée lors d'un référendum dans l'État et au moins sept autres fois lors de votes au Congrès. Le projet de loi actuel a été adopté avec une majorité d'un seul vote à la Chambre des représentants et par une faible marge au Sénat.

La signature de la loi représentait une victoire pour Staci Fowler, qui menait ce combat au nom de sa défunte amie Rebecca VanWormer. Mme VanWormer, dont le cancer du sein s'était répandu aux os, avait milité pour une telle loi en 2015, deux ans avant sa mort en 2017.

« C'était ce qu'elle voulait, a confié son amie. Et maintenant, tout le monde a cette option qu'elle n'a pas eue. »

Le Maine se joint à sept autres États - et à Washington D. C. - qui ont des lois semblables, selon le centre national Death With Dignity et le fonds politique Death With Dignity. Ces États sont : la Californie, le Colorado, Hawaii, l'Oregon, le Vermont, Washington et le New Jersey.

Le site de La Presse

- À DÉCOUVRIR -
Affaire Vincent Lambert. L’audience devant la Cour de cassation prévue le 24 juin - Ouest-France

La Cour de cassation devra trancher sur l’arrêt ou non des traitements de Vincent Lambert […]

Demande de documentation
S'enregistrer
S’inscrire à la newsletter
Nous souhaitons utiliser les données à caractère personnel que vous nous fournissez via cette inscription, notamment pour vous envoyer notre newsletter. Lisez notre politique de confidentialité pour connaître l’ensemble des informations sur notre usage de vos données à caractère personnel.