Le Mardi 26 février 2019 - 12:59

Ivry-sur-Seine : le suicidé avait demandé à être euthanasié - Le Parisien

Fin de vie : «Il voulait en finir, son cancer le faisait trop souffrir» […]

ADMD

 

Le septuagénaire retrouvé, un couteau planté dans le cœur au pied de son immeuble, avait demandé une aide médicale pour partir car son cancer le faisait trop souffrir

Le suicide au beau milieu de la cité Hoche, à Ivry-sur-Seine, d’un septuagénaire atteint d’un cancer, a suscité une vague de réactions sur les réseaux sociaux. Au cœur des interrogations et des commentaires des internautes, la demande récurrente d’un débat sur le droit à l’euthanasie.

« Il faut un vrai débat sur le droit de mourir dans la dignité » s’indigne un internaute sur le réseau social Facebook tandis qu’un autre, « atteint de plusieurs maladies dégénératives », assure « le comprendre parfaitement »…« A quand le droit au suicide médicalement assisté ? », s’interroge un autre lecteur. Une requête justement faite par la victime à ses médecins, quelque jours avant de se poignarder en plein cœur.

«Il voulait en finir, son cancer le faisait trop souffrir»

« Evidemment, les médecins avaient refusé, car c’est la loi », explique Maria, sa belle-sœur. Il voulait en finir, car son cancer de la gorge le faisait bien trop souffrir. Il ne pouvait plus s’alimenter depuis quelque temps et avait été profondément marqué par le décès foudroyant de sa fille, il y a un an », relate-t-elle.

Le site du Parisien

- À DÉCOUVRIR -
«On meurt mal en France aujourd’hui» - L'Est-Eclair

L'ADMD souhaite que les questions de l’euthanasie et du suicide assisté figurent dans les réunions publiques dans le cadre du grand débat […]

Demande de documentation
S'enregistrer
S’inscrire à la newsletter
Nous souhaitons utiliser les données à caractère personnel que vous nous fournissez via cette inscription, notamment pour vous envoyer notre newsletter. Lisez notre politique de confidentialité pour connaître l’ensemble des informations sur notre usage de vos données à caractère personnel.