En Espagne, la loi permet, depuis le vendredi 25 juin 2021, à un patient atteint d’une maladie incurable de mourir pour mettre fin à ses souffrances […]

Le Vendredi 25 juin 2021 - 15:05

euthanasie

Une loi autorisant l’euthanasie qui « répond à une demande sociale » et qui contient, dans le même temps, « des garanties ». C’est sensiblement ce que veut rappeler le ministère de la Santé du gouvernement de gauche espagnol, en ce jour d’entrée en vigueur du texte , adopté en mars par le Parlement.

Ce vendredi 25 juin 2021, ce texte entre en vigueur, faisant entrer l’Espagne dans la catégorie des rares au monde permettant à un patient atteint d’une maladie incurable de mourir pour mettre fin à ses souffrances.

L’Espagne est le quatrième pays européen à dépénaliser l’euthanasie, après les Pays-Bas, la Belgique et le Luxembourg.

Ce que permet cette loi

Cette loi permet aussi bien l’euthanasie – lorsque le soignant provoque la mort du patient – que le suicide médicalement assisté – lorsque le patient prend lui-même la dose de produit prescrite pour se donner la mort.

Elle prévoit que toute personne ayant « une maladie grave et incurable » ou des douleurs « chroniques le plaçant dans une situation d’incapacité » puisse demander l’aide du corps médical pour mourir et s’éviter ainsi « une souffrance intolérable ».

Des conditions strictes prévues

Des conditions strictes encadrent toutefois la démarche : la personne, espagnole ou résidant dans le pays, doit ainsi être « capable et consciente » lorsqu’elle fait la demande, qui doit être formulée par écrit « sans pression extérieure » et renouvelée quinze jours plus tard.

Le site de Ouest-France.

- À DÉCOUVRIR -
Suicide assisté d'Alain Cocq : des inégalités face à la fin de vie ? - Le Magazine de la Santé

[VIDÉO] Jonathan Denis, secrétaire général de l'ADMD, a répondu aux questions du Magazine de la Santé.

Lire la suite
Demande de documentation
S’inscrire à la newsletter
Nous souhaitons utiliser les données à caractère personnel que vous nous fournissez via cette inscription, notamment pour vous envoyer notre newsletter. Lisez notre politique de confidentialité pour connaître l’ensemble des informations sur notre usage de vos données à caractère personnel.