Entre colère et incompréhension, il craint de ne pas pouvoir lui dire au revoir […]

Le Samedi 8 janvier 2022 - 07:48

ADMD

En raison des mesures sanitaires, l'hôpital de Mont-de-Marsan (Landes) n'autorise pas un jeune homme de rendre visite à son grand-père atteint d'un cancer en phase terminale.

Après plusieurs chutes à son domicile, un nonagénaire a été admis au centre hospitalier de Mont-de-Marsan (Landes) le 24 décembre 2021. Alors qu'on lui a diagnostiqué un cancer en phase terminale, son petit-fils aimerait aller le voir pour lui dire au revoir. Mais comme l'ont rapporté nos confrères de France Bleu Gascogne, jeudi 6 janvier, l'hôpital refuse.

Ce jeune Landais de 25 ans vit donc dans l'incompréhension et la crainte de ne pas pouvoir revoir une dernière fois son grand-père. « Il y a un côté humain qui doit revenir, on parle d'un petit-fils qui est en train de perdre son grand-père. Ça me fait mal de me sentir exclu », a-t-il déclaré au micro de la radio locale.

Des dérogations dans les situations de fin de vie

De peur qu'une flambée de cas de Covid-19 entraîne une pénurie de personnel, l'établissement interdit les visites. Des dérogations sont toutefois autorisées dans les situations de fin de vie. Seule la grand-mère du jeune homme peut donc se rendre au chevet de son époux.

Et bien qu'il soit vacciné et se déclare prêt à faire un test, le jeune homme n'a pas réussi à faire changer d'avis l'hôpital. « Si on n'a plus de professionnels, on ne va plus pouvoir accueillir les patients », s'est justifié l'établissement de santé auprès de France Bleu. Les familles mécontentes de ces décisions sont invitées à contacter la direction des usagers.

Le site de Ouest-France

- À DÉCOUVRIR -
Suicide assisté : "Tout le monde devrait pouvoir mourir quand il l’a décidé" - France Info

[VIDÉO] Salomé milite pour le droit de mourir dans la dignité.

Lire la suite
Demande de documentation
S’inscrire à la newsletter
Nous souhaitons utiliser les données à caractère personnel que vous nous fournissez via cette inscription, notamment pour vous envoyer notre newsletter. Lisez notre politique de confidentialité pour connaître l’ensemble des informations sur notre usage de vos données à caractère personnel.