Le Jeudi 23 février 2017 - 13:34

Campagne nationale de promotion des directives anticipées

Jean-Luc Romero, président de l'ADMD, a rappelé quelques point lors de ses différentes interventions dans les médias […]

Campagne nationale de promotion des directives anticipées

 

Alors que les pouvoirs publics ont lancé lundi 20 février une campagne de promotion des directives anticipées – qui existent pourtant déjà depuis la 1ère loi Leonetti de 2005 – l’Association pour le Droit de Mourir dans la Dignité, par la voix de son président, Jean-Luc Romero, a rappelé quelques points lors de ses différentes interventions dans la presse (écrite et audio-visuelle) :
- Dès 2005, l’ADMD a établi un modèle de directives anticipées mis à la disposition de ses adhérents comme des non-adhérents à l’association.
- A plusieurs reprises, auprès de différents ministres de la santé comme auprès de la HAS, l’ADMD a demandé à obtenir une délégation de service public pour développer son Fichier national des directives anticipées qu’elle a mis en œuvre de manière systématique dès la fin de 2008.
- A ce jour, l’ADMD gère toujours le seul fichier des directives anticipées qui existe en France ; et cela, avec les seules ressources financières de ses adhérents.
- Alors que l’ADMD est la plus grande association – avec près de 70.000 adhérents – à œuvrer dans le domaine de la fin de vie, elle n’a pas été consultée pour cette campagne ni associée au cycle de réunions publiques qui a débuté hier et où – encore une fois – seuls des médecins sont appelés à s’exprimer.

L’ADMD poursuit son travail pour rendre les directives anticipées opposables et contraignantes et permettre à chacun de choisir en conscience les conditions de sa propre fin de vie ; parce que la fin de vie est avant tout une affaire citoyenne et non médicale.

L’ADMD permet toujours de sécuriser son parcours de fin de vie, via son formulaire de directives anticipées et de désignation de personnes de confiance (formulaire adapté à la 3e loi Leonetti du 2 février 2016) et son Fichier national des directives anticipées, via son service Admd-Ecoute (ouvert du lundi au vendredi de 10h à 19h, sans interruption) et via ses commissions Soignants et juridique.

Enfin, l’ADMD interpellera, le samedi 18 mars prochain, les différents candidats à l’élection présidentielle au cours d’une grande réunion publique au Cirque d’Hiver Bouglione (Paris) que précédera une Marche citoyenne qui partira à 12h30 de la place de la République.

 

- À DÉCOUVRIR -
Points communs entre les opposants à l'euthanasie et à l'IVG

La liberté de choisir sa vie, de choisir sa mort, en face des voleurs de libertés, ceux qui s’appellent eux-mêmes improprement des pro-vie […]

Demande de documentation
S'enregistrer
S’inscrire à la newsletter