Accueil / Culture / Livre
Livre

À vous je peux le dire - Elsa Walter

image bandeau
Communiqué
17 décembre 2022
Taille du texte
Partager sur

« On meurt seul »

A partir de cette formule de Pascal, Elsa Walter pointe « l’ultime solitude » qui précède la mort, démontre comment notre époque l’accentue en la soustrayant à nos regards, en ne pratiquant plus les rituels collectifs d’accompagnement du passé, en créant un tabou.

Sa fréquentation quotidienne de l’hôpital et des mourants lui permet de constater que, derrière le patient, on oublie l’individu.

Elsa Walter est, à temps complet, visiteuse bénévole dans les hôpitaux, formée à l’accompagnement de la fin de vie au sein d'une association reconnue d’utilité publique, qui soumet ses adhérents à un processus de recrutement et de formation exigeant, et en fait de réels acteurs des soins palliatifs ; elle insiste sur ce point et, bien que dans l’introduction de son livre elle semble être acquise au droit de choisir sa fin de vie, elle cite la loi de 2016 en indiquant qu’ « elle est mal appliquée » par manque de moyens pour développer les soins palliatifs, mais en laissant de côté les parties à modifier, entre autres celle relative à la sédation profonde ; il semble que, malgré son statut, elle pourrait insister sur la possibilité d’un choix réel.

Cependant, la lecture de son livre est à recommander car, à travers son expérience d’écoute des mourants qu’elle nous fait partager, elle démontre la réalité de son affirmation que la parole est un soin.

Et nous touchons du doigt, à travers les mots, le déni, la rage, la colère, l’impuissance, mais aussi l’humour, la sincérité et aussi l’angoisse et l’impuissance des familles.

A découvrir.
FR

Publié en octobre 2022
Commander en ligne - Editions Flammarion