Accueil / Culture / Livre
Livre

Luky Souple - Olivier Pernin

image bandeau
Communiqué
14 juin 2024
Taille du texte
Partager sur

Préface de Catherine Daquin, administratrice et en charge du Comité culturel de l'ADMD

Ce livre est un hymne à la vie, un hymne à la joie, un hymne à la joie de vivre... La magie opère immédiatement, votre présent n’existe plus, vous êtes vite happé, votre esprit vagabonde de 1987 à nos jours, là où l’auteur a décidé de vous entraîner. Piège sublime !

Le rythme de l'écriture est soutenu, ponctué de rebondissements allant de la jeunesse de Xavier à son présent. De multiples sentiments vous traversent au fur et à mesure des pages, mais jamais l'ennui, car l’auteur s’applique à ne jamais y sombrer et sait rebondir au moment opportun. On rit à certains passages et on pleure à d'autres ; mais le plus souvent on sourit avec émotion.

La description des personnages y est telle que l’on s’imprègne de leurs forces, de leurs fragilités, que l’on s’attache à certains. On les voit, on les sent.

Tout d'abord Jeanne, ce pilier familial, ce mât qui tient son bateau debout contre vents et marées, cette grand-mère aimante et attentive, qui vivra centenaire.

Puis la maison de Jeanne, sa fierté mais aussi le refuge de sa fille puis de son petit-fils lorsque la vie devient compliquée. Cette maison est un antre.

Michèle, cette fille, cette mère, avec sa vie un peu chaotique mais qui a su aimer et être aimée.

Franck, la rencontre avec Franck lors d’un voyage d’initiation scout en Bretagne en 1987, ils ont entre 16 et 17 ans. Xavier et Franck, le début d’une amitié indestructible qui naîtra dans cette Bretagne aimée par Xavier et si bien décrite. Franck, cet indéfectible ami, devenu oncologue, qui souhaite respecter le choix de son ami.

Le déroulé de l’histoire est très subtil, très pudique car c’est à petites doses que l’on comprend le corps malade de Xavier. L’auteur préfère nous entraîner vers la personnalité bien vivante de son personnage. Car l’esprit est toujours vif dans ce corps qui ne suit plus.

La conscience du poison qui a déclenché la maladie dévastatrice est enrobée des joies, légèretés et insouciance que sont les souvenirs d’adolescence.

La force de Xavier, sa dérision sur son état physique, son obstination à atteindre son objectif, celui de finir sa vie en toute lucidité et selon son choix, nous touche. Xavier est un homme libre !

Le titre percutant et la photo de couverture de « Lucky Souple » ne laissent aucun doute sur le rôle principal que joue la cigarette, fléau contournable, imaginée et fignolée par un groupe de scientifiques à la solde des diables que sont les assassins à col blanc, les cigarettiers.

Finalement, comment ne pas être pris au piège par cette lecture ? D’autres sujets élaborés par Olivier Pernin sont extrêmement bien analysés.

Ce roman dépeint notre société, simplement humaine. Il ne se veut pas militant mais l’est de toute évidence tout en restant un plaisir pour le lecteur. On est véritablement emporté par l’histoire de Xavier, le suspens de la fin de son parcours est haletant.

Ce livre pourrait devenir un film. Il en a toute la matière, tout le rythme.

CD

Publié en juin 2024

COMMANDER EN LIGNE