Le Mardi 10 janvier 2017 - 15:46

Alban Perret : "J’espère que l’euthanasie sera légalisée au prochain quinquennat."

Alban Perret, de Saint-Pierre-sur-Dives (Calvados), est le nouveau référent jeune dans le Calvados de l’ADMD. Rencontre […]

Alban Perret : "J’espère que l’euthanasie sera légalisée au prochain quinquennat."

Le Pays d'Auge

Depuis peu vous êtes le référent jeune de l’ADMD dans le Calvados. Pouvez-vous nous expliquer ce qu’est l’ADMD ?

L’ADMD (association pour le droit de mourir dans la dignité) est une association qui milite pour la légalisation de l’euthanasie et du suicide assisté. Mais aussi pour l’accès universel aux soins palliatifs. Les « Jeunes de l’ADMD » regroupent les adhérents du mouvement qui ont moins de 36 ans.

Comment êtes-vous arrivé à ce poste ?

J’ai discuté de ce qu’était le rôle d’un référent départemental avec les responsables nationaux des Jeunes ADMD et c’est typiquement le genre de chose que j’aime faire : sensibiliser les autres à notre combat, organiser des réunions publiques, mettre en place des apéros débats avec les mouvements de jeunesse politique ou les associations étudiantes, rencontrer les élus locaux pour échanger avec eux sur le sujet,… La fin de vie est un sujet qui n’est pas toujours facile à aborder, mais il intéresse les gens et les jeunes étudiants, les lycéens, les jeunes actifs ou quelque soit leur situation ne font pas exception.

Depuis quand date votre engagement au sein de l’ADMD et pour quelles raisons ?

Je suis ce que fait l’ADMD depuis de nombreuses années. Mais mon engagement est bien plus récent. Pour être honnête, j’ai vraiment fait partie des gens qui ont cru que l’euthanasie et le suicide assisté allaient être légalisés sous la présidence Hollande. C’était sa proposition 21 et il s’agit d’une mesure souhaitée par plus de 90 % des Français d’après différents sondages. Et de tous bords politiques ! Mais tout ça évolue lentement, les conservatismes en la matière sont durs à faire tomber. C’est pour cela que j’ai choisi de m’impliquer plus activement sur la question. J’espère que le prochain quinquennat permettra cette évolution sociétale, et cela quelle que soit la couleur politique de la majorité élue en 2017.

Lire l'entretien complet sur le site du Pays d'Auge

- A DECOUVRIR -
Demande de documentation
S'enregistrer
S’inscrire à la newsletter