Le Journal de l'ADMD

Journal N°144 de l'ADMD - JUIN 2018

Edito […]

Évidemment, à un triple titre, cet éditorial rend hommage à Christophe Michel-Romero, décédé brutalement à 31 ans le 29 mai dernier.
D’abord et avant tout, parce qu’il fut mon mari. Je sais, en écrivant cela, que beaucoup d’adhérents de notre association ont connu la disparition de leur conjoint. Je ne suis pas différent des autres : je souffre terriblement. Ensuite, parce qu’il fut un secrétaire général particulièrement dynamique, efficace et disponible. Ces dernières années, Christophe avait acquis une dimension humaine et intellectuelle qui en faisait un défenseur acharné de notre cause.
Il portait notre combat avec conviction, sincérité et humour. La proposition de loi que le conseil d’administration de l’ADMD vous propose de voter à l’occasion de notre 38e assemblée générale lui doit beaucoup. Il faudra que nous nous le rappelions…

Exercice 2017

Edito […]

2017, année triplement électorale… Élection d’un nouveau président de la République, élection des députés – avec un très large renouvellement – élection d’une partie des sénateurs. Ce fut donc une année de forte mobilisation pour l’ensemble de l’association, et pour son président.

Je ne peux pas commencer ce rapport moral sans remercier une nouvelle fois les adhérents de l’ADMD de m’avoir réélu à la tête de notre association, à l’occasion de notre 37e assemblée générale (La Rochelle – samedi 14 octobre 2017) avec une grande majorité des administrateurs élus sur la liste que je conduisais, poste que, je le rappelle, j’occupe totalement bénévolement malgré le temps très important que nécessite une grande association comme la nôtre.

Cette élection m’a conduit à poursuivre mes déplacements dans nos délégations 46 déplacements cette année) et à poursuivre mes rencontres avec les femmes et les hommes politiques ainsi qu’avec les journalistes.

Journal n°143 de l'ADMD - Février 2018

Edito […]

L’année 2018 s’annonce, plus que jamais, importante pour notre association. Je l’écrivais dans l’éditorial du n°141 de notre Journal, le fort renouvellement de notre classe politique, et notamment des députés au printemps 2017, a des conséquences sur l’avancée de la revendication portée par l’ADMD.

En janvier, un sondage réalisé par l’Ifop pour le journal La Croix, indique que 89% des Français se déclarent en faveur de la légalisation de l’euthanasie et du suicide assisté. Soulignons au passage que ceux qui contestaient les chiffres des sondages commandés par l’ADMD elle-même doivent se rendre à l’évidence : les Français sont prêts… Ce même sondage révèle que seuls 11% des personnes interrogées souhaitent le maintien en l’état de la loi actuelle. Un camouflet pour Jean Leonetti…

Demande de documentation
S'enregistrer
S’inscrire à la newsletter