A l'international : Australie
Body
Drapeau de l Australie
Australie

Le 29 novembre 2017, le parlement de l’Etat de Victoria adopte un projet de loi légalisant, à partir de 2019, l’aide active à mourir encadrée pour les personnes en phase terminale de maladie et en état de souffrance chronique qui en feraient la demande. Selon la loi de Victoria, seules les personnes ayant une espérance de vie inférieure à six mois (ou à un an en cas de maladie neurodégénérative) peuvent obtenir l’assistance au suicide.
Entre juin 2019 et juin 2020, 124 personnes sont décédées à la suite d’un suicide assisté. 78% des patients étaient atteints d’un cancer, 15% étaient atteints d’une maladie neurodégénérative.
Le 10 décembre 2019, le parlement de l’Etat d’Australie Occidentale a voté une loi de légalisation de l’aide active à mourir qui deviendra effective dans le courant de l’année 2021. Un tiers de la population australienne aura ainsi accès à une loi de liberté.
Le 25 mars 2021, la Chambre Haute de l’Etat de Tasmanie a définitivement adopté la loi de légalisation de l’aide active à mourir ; La Tasmanie devient ainsi le troisième Etat australien à légaliser l’aide active à mourir.
Le 24 juin 2021, un quatrième Etat australien a légalisé l’aide active à mourir : l’Australie Méridionale (South Australia). Et ce, après 17 tentatives en 26 ans…
Le 16 septembre 2021, c’est au tour du Queensland de légaliser l’aide active à mourir. Un cinquième Etat australien (l’Australie en compte six) où il est possible de maîtriser les conditions de sa propre fin de vie et 17 millions d’habitants (sur 25) protégés par cette loi de liberté.
Le 26 novembre 2021, la chambre basse du Parlement de Nouvelle-Galles-du-Sud a adopté un projet de loi de légalisation de l’euthanasie. Très prochainement, les six Etats australiens pourront proposer une aide médicale active à mourir à toutes les personnes arrivées au bout de leur vie.

- LES NEWS -
ADMD - France
25 septembre
@ADMDFRANCE

Retour sur notre 42e Assemblée générale à #Rouen dans le JT du soir de @f3normandie.

ADMD - France
25 septembre
@ADMDFRANCE

Témoignage : Marie-Josée a bénéficié de l'aide active à mourir en Suisse. "Elle était sereine."

ADMD - France
23 septembre, 10:56

Merci au docteur Anne Vivien, notre vice-présidente, pour avoir défendu la légalisation de l’aide active à mourir sur la Radio Notre Dame.

ADMD - France
16 septembre, 08:01

Suicide assisté : Sophie vient d'accompagner son amie, atteinte d'un cancer incurable, en Suisse.

Demande de documentation
S’inscrire à la newsletter
Nous souhaitons utiliser les données à caractère personnel que vous nous fournissez via cette inscription, notamment pour vous envoyer notre newsletter. Lisez notre politique de confidentialité pour connaître l’ensemble des informations sur notre usage de vos données à caractère personnel.