Le Journal de l'ADMD

JOURNAL N°147 de l'ADMD - JUIN 2019

Edito […]

Chers amis de l'ADMD,

À quelques journées de la trêve estivale, cet éditorial est l’occasion pour moi de revenir sur les derniers événements qui concernent notre association et dont vous avez été informés via notre lettre électronique d’information. Et particulièrement, sur les rebondissements autour de Vincent Lambert, ce jeune homme maintenu en survie dans un état de conscience minimale...

Alors que toutes les voies de recours administratives avaient été épuisées et que l’arrêt des traitements couplé à une sédation profonde et continue (cette sinistre façon de finir sa vie en France selon la loi Leonetti) avait été entamé, la cour d’Appel de Paris a ordonné le soir-même la reprise des traitements pour faire suite à une demande d’un comité onusien chargé du handicap, dont la compétence en la matière est contestable (en effet, Vincent Lambert n’est pas une personne handicapée).

Quelques jours seulement après, le ministère de la santé, au nom de l’État français, formait un pourvoi en cassation pour casser cette décision. Un imbroglio juridique, devenu difficilement lisible. Une décision sera prise le lundi 24 juin 2019 (après mise sous presse de ce Journal, donc.)

Exercice 2018

Edito […]

Je ne reviendrai pas, dans ce rapport moral, sur le décès brutal de notre secrétaire général à la fin du mois de mai 2018. Nous lui avons rendu hommage pour ce qu’il fut, pour ce qu’il fit comme secrétaire général et pour ce qu’il fit comme responsable des Jeunes de l’ADMD.

Une page, une belle page, s’est tournée avec la cooptation le 16 juin puis la ratification le 6 octobre, lors de notre 38e assemblée générale, de Jonathan Denis comme administrateur, élu ensuite secrétaire général de notre association. Je précise que Jonathan n’est pas un secrétaire général par défaut : il est travailleur, militant et très disponible pour animer le réseau de nos délégations. Il est un bon secrétaire général et Christophe serait fier de lui.

JOURNAL N°146 de l'ADMD - FÉVRIER 2019

Edito […]

Chers amis de l’ADMD,

Le Grand Débat National initié dans le courant du mois de janvier et qui se referme ces jours-ci est peut-être l’occasion de prendre notre revanche sur les débats de bioéthique de l’année dernière, verrouillés.

Grâce aux cahiers de doléances, grâce à vos contributions écrites, grâce à votre participation à des réunions organisées pour ce Grand Débat, grâce aux réunions déclarées dans ce cadre par nos délégués, nous avons pu faire entendre notre voix, comme je vous avais incité à le faire en écrivant à chacun d’entre vous en février dernier. A Paris, j’ai moi-même organisé une réunion ouverte pour poser cette question dont la réponse est, pour nous, d’évidence : Pour le droit de mourir dans la dignité ?

Parmi les quatre thèmes proposés, celui intitulé La démocratie et la citoyenneté nous a permis de rappeler que depuis quarante ans les Français demandent la légalisation de l’euthanasie et du suicide assisté et qu’ils ne sont pas entendus. Pire encore, les lois Leonetti qui se sont succédées depuis 2005 les privent de leur ultime liberté. Ce n’est pas démocratique, ce n’est pas le respect de la citoyenneté...

Demande de documentation
S'enregistrer
S’inscrire à la newsletter
Nous souhaitons utiliser les données à caractère personnel que vous nous fournissez via cette inscription, notamment pour vous envoyer notre newsletter. Lisez notre politique de confidentialité pour connaître l’ensemble des informations sur notre usage de vos données à caractère personnel.