Le Vendredi 11 janvier 2019 - 21:05

Fin de vie : "Ma mort, mon choix."

Véronique Mauchrétien raconte les raisons de son engagement à l'ADMD.

k

 

 

Pourquoi j’adhère à l’association pour le droit de mourir dans la dignité ?

 

Pour me rassurer, c’est sans doute la première raison.

Je pense que la mort fait partie de la vie, j’ai plutôt tendance à prévoir, à anticiper ce que je veux faire de ma vie. Je sais aussi, bien entendu, qu’on ne peut pas tout prévoir (heureusement) je ne suis pas dans une maîtrise crispée et forcenée de tous les aspects de ma vie. Mais je crois profondément qu’on a une grande part de responsabilité dans tout ce qui nous arrive.

 

La mort va arriver, c’est une certitude, ma mort, ma fin de vie. C’est étrange comme ces mots raisonnent en moi, j’ai à la fois l’image de ces personnes très âgées abandonnées dans un EHPAD et en même temps ça me donne un vrai coup de « peps ». Le temps m’est compté, alors j’ai envie de lui donner de la densité, de la beauté, de la grandeur !

 

Puisque ma vie finira un jour, autant le prévoir, autant mettre toutes les chances de mon côté pour que ce moment soit le plus doux possible.
 

Véronique Mauchrétien

- À DÉCOUVRIR -
Fin de vie : "Je souhaite qu’une loi autorisant le suicide assisté soit votée en France."

Tecla a rejoint les 70.000 adhérents de l'ADMD et nous explique sa motivation.

Demande de documentation
S'enregistrer
S’inscrire à la newsletter
Nous souhaitons utiliser les données à caractère personnel que vous nous fournissez via cette inscription, notamment pour vous envoyer notre newsletter. Lisez notre politique de confidentialité pour connaître l’ensemble des informations sur notre usage de vos données à caractère personnel.
}