Le Lundi 23 octobre 2017 - 14:58

Happy End

Happy End nous plonge dans une famille de la grande bourgeoisie dont Jean-Louis Trintignant est le patriarche en fauteuil roulant.

Il ne faut surtout pas être influencé par les mauvaises critiques concernant le film Happy End. Après quelques longueurs, il est vrai, on se retrouve happé par le style Haeneke avec son côté sombre qui reflète ce que nous ressentons ou vivons tous à certains moments de notre vie. Le plus impressionnant est cette démonstration de la vieillesse, le carcan qui enveloppe des personnes âgées, qui ne sont pas malades mais n’ont aucune possibilité de mettre fin à une vie dont elles ne veulent plus, même en se tournant vers la Suisse... Jean-Louis Trintignant joue à merveille ce rôle, mais le joue-t-il vraiment ? Isabelle Huppert est excellente, comme à son habitude, Matthieu Kassovitz parfait dans un jeu très sobre et la petite Fantine fera sûrement parler d’elle dans l’avenir. Un film qui ne s’oublie pas, comme le précèdent, Amour, dont il est fait référence d’ailleurs.

FV

Date de sortie le 4 octobre 2017 (1h48min) de

- À DÉCOUVRIR -
Une mort choisie

Ce film frôle le quotidien de Damien et Nicolas Delmer dans l’intimité de leurs combats contre une maladie génétique qui les affecte depuis leur naissance.

Demande de documentation
S'enregistrer
S’inscrire à la newsletter