Devenir Jeune de l’ADMD

Accroche

Les Jeunes de l’ADMD représentent l’ensemble des adhérents de l’ADMD de moins de 36 ans.

Image
ADMD
Body

Le but des Jeunes de l’ADMD est de se battre sans relâche pour que chaque personne puisse être respectée dans sa dernière volonté, à tous les âges de la vie.

Le Bureau National Jeunes

Le Bureau National Jeunes (BNJ) regroupe des jeunes qui se sont portés candidats, suite à un appel à candidature envoyé à tous les Jeunes de l’ADMD, et qui souhaitent s’investir au niveau national dans notre association, afin d’impulser et d’organiser les actions des Jeunes sur le territoire, soit un groupe d’une vingtaine de personnes. Le BNJ se réunit 2 à 3 fois par an et organise différentes manifestations (présence aux Solidays, participation aux conférences dans les délégations, rédaction de tracts, information auprès des élèves infirmier.e.s, actions de sensibilisation dans les universités et les lycées, etc.)

Les décisions sont prises de façon collective et en cohérence avec la politique de l’association.

Si vous souhaitez vous investir au niveau national et rejoindre l’équipe, n’hésitez pas à contacter les co-responsables Jeunes.

Les deux responsables des Jeunes ont été nommés par le président de l’ADMD.
Co-responsables : Maxime Collobert et Benjamin Mattely

Une partie du BNJ, lors du premier BN de 2018, organisé dans le cadre des Journées des délégations, le 27 janvier 2018 à Bagnolet.

Suivez-notre actualité sur : Internet - TwitterFacebookInstagram

Contact :

Les Jeunes de l'ADMD
50, rue de Chabrol
75010 Paris
Courriel : jeunes@admd.net

Sur la toile :

Site internet

Facebook

Twitter

Instagram

- LES NEWS -
ADMD - France
21 mai
@ADMDFRANCE

., SG , invité de . . "La loi est totalement inadaptée..."

ADMD - France
21 mai
@ADMDFRANCE

L'avocat des parents de salue une "remontada" après la décision ordonnant la reprise des soins.... Se réjouir et crier "on a gagné" alors que l'on ne fait que rallonger les souffrances de . L'indécence...

ADMD - France
19 mai, 16:52

Affaire Vincent Lambert. "Dans la loi belge, si vous n'avez pas laissé de directives anticipées, et si vous n'êtes plus en mesure de vous exprimer, c'est votre conjoint qui décide."

Demande de documentation
S'enregistrer
S’inscrire à la newsletter
Nous souhaitons utiliser les données à caractère personnel que vous nous fournissez via cette inscription, notamment pour vous envoyer notre newsletter. Lisez notre politique de confidentialité pour connaître l’ensemble des informations sur notre usage de vos données à caractère personnel.