Le Mardi 7 juillet 2020 - 15:59

"J'ai adhéré à l'ADMD afin que la France rejoigne enfin les pays qui autorisent l'euthanasie et/ou le suicide assisté..."

Témoignage d'une nouvelle adhérente.

Je viens d'adhérer à l'ADMD car j'ai soutenu ma maman atteinte d'un cancer de l'ovaire depuis 2 ans et qui est décédée le 6 juin 2020.

Quand elle a su qu'elle était atteinte d'un cancer incurable, elle a immédiatement rédigé ses directives anticipées. Après 2 ans de chimiothérapies permettant uniquement de contenir la maladie, le cancer s'est développé très rapidement en quelques semaines ne laissant plus aucun espoir.

Etant fille unique, nous avions pris la décision avec mon papa et ma maman d'une fin de vie à domicile. Et là j'ai été confrontée à la loi française.  J'ai vu ma maman se dégrader de jour en jour, toujours consciente de tout, attendant la mort sur son lit, me demandant chaque jour de faire quelque chose pour arrêter son calvaire. J'ai remué ciel et terre afin de pouvoir soulager sa souffrance ; j'ai fini par obtenir gain de cause avec l'installation d'une pompe à morphine qui a accéléré son départ. Mettre fin à une vie qui n'en est plus une est un acte d'amour ; nous avions une relation fusionnelle et quand vous aimez quelqu'un, vous souhaitez que sa souffrance s'arrête. J'ai même contacté grâce à l'ADMD, avec l'aide de la déléguée du département de Seine-et-Marne, l'association en Suisse qui permet le suicide assisté.

C'était trop tard pour ma maman qui n'était plus transportable.

Cette expérience très douloureuse m'a confirmé que chaque personne a le droit de choisir sa mort et a le droit de rester digne jusqu'au bout, c'est dans ce sens que j'ai adhéré à l'ADMD afin que la France rejoigne enfin les pays qui autorisent l'euthanasie et/ou le suicide assisté.

Christine Houssais

k

- À DÉCOUVRIR -
Fin de vie : "Je suis prête à militer pour une loi en faveur d'une assistance à mourir."

La célèbre chanteuse Nicole Croisille rejoint notre association.

Demande de documentation
S'enregistrer
S’inscrire à la newsletter
Nous souhaitons utiliser les données à caractère personnel que vous nous fournissez via cette inscription, notamment pour vous envoyer notre newsletter. Lisez notre politique de confidentialité pour connaître l’ensemble des informations sur notre usage de vos données à caractère personnel.