Le Mercredi 21 novembre 2018 - 18:12

Une si belle vue sur le lac - Irène Krassilchik

Irène Krassilchik a publié plusieurs romans et nouvelles en Polynésie où elle a longtemps vécu.

ADMD

 

UNE SI BELLE VUE SUR LE LAC
Irène Krassilchik

« La mère patrie qui nous rejette, qui nous envoie mourir ailleurs, des mains d'un étranger parce qu'elle ne nous aime pas assez » !

Cette phrase, que l'auteur met dans la bouche de l'un de ses personnages pourrait résumer la loi Claeys-Leonetti.

Car en effet, au XXIème siècle, en France, au pays de Voltaire, on ne peut toujours pas décider, en toute liberté, de mourir si on estime que les limites de son autonomie sont atteintes par des souffrances intolérables et une dégradation incompatible avec sa notion de dignité. Et cela en dépit des sondages qui montrent que 89 % des Français sont favorables à la légalisation du suicide assisté et de l'euthanasie ! On est obligé de se rendre dans un pays plus évolué, à condition, toutefois, d'en avoir les moyens financiers... Triste résurgence de l'époque où les femmes contraintes de se faire avorter devaient quitter la France... C'est ce qu'ont fait les personnages de cette pièce de théâtre, deux hommes et une femme, venus mourir ailleurs..., et qui attendent le moment fatidique en devisant autour d'un verre, sans se douter des rebondissements insolites, voire incongrus, auxquels ils vont être confrontés, qui sont pour le lecteur un réel plaisir de lecture, l'humour n'étant jamais loin.

L'auteur aborde ce sujet difficile et encore tabou par le biais d'une réflexion pleine de finesse et une réelle intelligence des situations et des comportements, ce qui, finalement, n'est pas étonnant, puisqu'elle est psychanalyste.

Une si belle vue sur le lac ? Un si savoureux texte sur la mort !

Aux éditions de l'Harmattan (collection Théâtres)

Lire un extrait en ligne

- À DÉCOUVRIR -
En attendant le jour - Approcher la mort pour célébrer la vie

La mort, sujet tabou ? Pas aux Métallos.

Demande de documentation
S'enregistrer
S’inscrire à la newsletter
Nous souhaitons utiliser les données à caractère personnel que vous nous fournissez via cette inscription, notamment pour vous envoyer notre newsletter. Lisez notre politique de confidentialité pour connaître l’ensemble des informations sur notre usage de vos données à caractère personnel.