Le Mardi 20 mars 2018 - 09:23

Léa

Être maître de son destin, c’est ce à quoi nous aspirons tous, et Léa nous dit que c’est possible.

ADMD

 

C’est le destin d’une jeune femme libre qui fait le choix de vivre son amour avec une autre femme, l’épouse et refuse tout traitement pour sa maladie – le cancer. Elle est jeune, belle et aime la vie. Elle fait de l’escalade avec un homme qui lui plaît. Elle fait l’amour avec lui. Elle se moque de toutes les conventions et vit sa propre vérité. Elle danse avec sa femme, fait l’amour avec passion et choisit de mourir en Suisse pour avoir le droit d’être aidée par un médecin. Le Dr Erika Preisig joue son propre rôle. En Suisse, on peut être aidé par un médecin lorsqu’on fait le choix de mourir. Ce film est d’une grande sobriété et ne parle que de l’essentiel : la vie, l’amour et la mort. Léa préfère une vie courte mais intense. Son choix. Elle peut avoir envie d’un homme, mais c’est une femme qu’elle épouse. Son choix aussi.

Sa maman a du mal à accepter sa fille telle qu’elle est, mais l’amour est plus fort que les préjugés. Léa est avant tout une histoire d’amour. Les personnages sont émouvants car authentiques. Être maître de son destin, c’est ce à quoi nous aspirons tous, et Léa nous dit que c’est possible si nous assumons nos choix de vie (et de mort, s’il le faut) avec lucidité, courage et amour.

JJ

En savoir plus

 

- À DÉCOUVRIR -
Libre à en mourir

Deux parcours de vie, deux destins, deux fins de vie, deux réflexions…

Demande de documentation
S'enregistrer
S’inscrire à la newsletter